Collaboration

Tim Brady

Compositeur

Après avoir assisté au spectacle Instruments of Happiness - 100 guitares du compositeur Canadian Tim Brady à la Place des arts à Montréal, nous avons eu le souhait de lui commander une oeuvre pour piano à quatre mains pour l'anniversaire de 10 ans de notre duo. Nous étions impressionnées par sa création musicale entre autres, par les lignes mélodiques complexes et volomunieuses jouées par 100 guitares. Tim Brady a composé TileWork – a set of seven miniatures for piano, four hands (2017): « Dédiée au duo TwinMuse, l’œuvre est inspirée de l’emploi des mosaïques dans l’art de l’architecture iranienne. À l’image des tuiles, la musique est composée en "blocs"  prenant forme au fur et à mesure des répétitions et des variations, des coupures et des itérations littérales et non-littérales. Aussi, comme avec les tuiles, la forme de la musique est influencée par la distance du regard : de proche, on remarque le détail; de loin, c'est la structure qui prime. » 

​Frédéric Tavernini

Chorégraphe

En collaboration avec les musiciens du groupe d'électro-folk, Dear Criminals, nous avons réalisé la conception musicale du spectacle Things are leaving quietly, in silence, du chorégraphe et metteur en scène Frédéric Tavernini.
Au piano, nous avons interprété à quatre mains des extraits du Sacre du printemps d'Igor Stravinsky, en accord avec l'ambiance recherchée lors des divers moments du spectacle.
Nos longues chevelures tressées, nos yeux maquillés en noir, nos regards en direction des spectateurs, les mouvements, les souffles et les sons des 6 artistes sur scène s’entremêlent pour créer collectivement un univers onirique, une ambiance inquiétante et intrigante, un temps où le vide et l'absence prennent place, où l'intemporalité l'emporte sur le réel.
Un partage de scène avec Frédéric Tavernini et Dear criminals hors pair.

Élisabeth Suich

Chorégraphe

L’univers chorégraphique d’Élizabeth Suich est atemporel et épuré, offrant une multitude de possibilités de mises en mouvement du corps des danseurs.
Pour ce spectacle, l’élégance et la virtuosité des jumelles Maude et Sabdrine Gobeil se sont mêlées au répertoire de musique classique et contemporaine que nous avons interprété à quatre mains, dont le thème principal était l'unité dans la diversité : il présente autant un univers musical diversifié, grâce à l'interprétation des pièces de compositeurs allemand, cubain, canadien, américain et français, qu'un univers chorégraphique de styles différents, comme du tango, de la danse contemporaine et du ballet. L'unité du spectacle se manifeste par la nature de la collaboration mettant en avant une synergie unique entre deux binômes de jumelles artistes, les unes danseuses et les autres pianistes. 

Matthew De Lacey Davidson

Compositeur

Matthew Davidson, le compositeur canadien, nous a dédiée  After Brahms, 9 Concert Tangos for piano four hands : « This work is dedicated to the two pianists who will play for you the world premiere on 29th September 2015, Hourshid and Mehrshid Afrakhteh. Almost without exception, all of my compositions are a pastiche.  In this case, After Brahms is modeled upon Brahms’ 16 Walzer (op. 39).  My version uses the timbres, sonorities, and pianism of the original, while using Tango rhythms. Each short movement is a distinctive musical experiment, and the final piece is a fugue. This is not out of keeping with Brahms’ ethic.  He was also attracted to popular and folk music forms and recognised the necessity of cross-cultural influence to create musical interest ».

Nicole Lizée

Compositrice

Nous avons joué en concert l'oeuvre de la compositrice canadienne Nicole Lizée, Hitchcock Études for piano, soundtrack and video.
Nous avons été attirées par l’originalité de son style compositionnel : Nicole Lizée s’intéresse aux lacunes et pépins créés par l’utilisation de technologies vieilles et dépassées pour la composition de ces pièces. Elle explore des thèmes tels que la  dysfonction, la résurrection d'éléments désuets et l'exploitation de l'imperfection par l'emploi d'instruments acoustiques accompagnés de ces sons saccadés enregistrés. Le tout crée un univers sonore particulier, original et avant tout, intense. 

Martine Époque et Denis Poulin

Réalisateur et chorégraphe

Le film infochorégraphique CODA, fut conceptualisé et produit par Martine Époque et Dr. Denis Poulin dans le cadre du centenaire de la création du Sacre du Printemps en 2013.  
​CODA est un film de danse sans corps qui a pour sujet la danse de particules évoquant les épreuves infligées par l’humanité à la Terre. La trame sonore intègre les dix dernières minutes du Sacre du Printemps d'Igor Stravinsky dans sa version pour piano à 4 mains, que nous avons jouées, ainsi que les effets sonores. Ce film a reçu trois prix prestigieux dont le Prix 3D Entertainment dans le cadre du Festival international 3D Stéréo Média de Liège et le Prix du jury dans la catégorie Court métrage 3D – animation aux Creative Arts Awards d'Hollywood.

À propos du CODA